{ AjaxMadeSimple }

L'abattage conventionnel

immobilisation de l'animal - abattage conventionnel
1 | L’animal est immobilisé individuellement.
étourdissement de l'animal - abattage conventionnel
2 |Il est étourdi et rendu insensible à la douleur de façon immédiate.
L’étourdissement est un procédé mécanique (pistolet), électrique (pinces) ou gazeux (caisson de gaz) qui a pour but de plonger immédiatement l’animal dans un état d’inconscience.
abattage de l'animal - abattage conventionnel
3 |L’animal est mis à mort par saignée (coupe de la peau et des vaisseaux sanguins), avant qu’il ne reprenne conscience.




Pour le Président de l’Académie Vétérinaire de France, l’abattage avec étourdissement a fait ses preuves.

Extrait de l’interview d’Henri Brugère, président de l'Académie vétérinaire de France, au sujet de l’abattage rituel.
Source : Sud Ouest, édition du 14 novembre 2010, sous l’article : « Mangez-vous de la viande halal sans le savoir ? »

S.O. : Il semblerait qu'actuellement, en raison du nombre croissant d'abattages rituels, les animaux sont accrochés de plus en plus vite pour ne pas ralentir la chaîne d'abattage. Est-ce une pratique tolérable ?

H.B. : C'est une question au cœur du débat. Il est bien évident que les animaux ne peuvent pas partir sur la chaîne autrement qu'inconscients. Un texte européen prévoit que dès 2013, il y ait un responsable du bien-être animal dans chaque abattoir. À partir de ce moment, on peut penser que les délais d'attente seront respectés. Les religieux qui se savent sous le feu de l'opinion ont tout intérêt à se plier à ces règles.

S.O. : L'abattage rituel doit-il demeurer une exception ?

H.B. : Clairement, oui. Il s'agit d'une mesure dérogatoire et elle doit le rester. On ne peut pas laisser se propager des procédures discutables du point de vue du bien-être animal. Seule la nécessité de respecter la liberté religieuse justifie la dérogation. Bien pratiqué, l'abattage avec étourdissement a fait la preuve de son efficacité. Il ne saurait être question de revenir dessus.

>> Voir l'abattage rituel