{ AjaxMadeSimple }

Actualités


7.10.2013

Le sondage IPSOS commandé par l’OABA et One Voice les 27 et 28 septembre indique clairement que les Français veulent être informés sur les méthodes d’abattage des animaux.

28.02.2013
Le décret et l’arrêté du 28 décembre 2011, entrés en vigueur le 1er juillet 2012, renforcent la réglementation encadrant l’abattage sans étourdissement. Désormais, tout abattoir qui souhaite ne pas pratiquer l’étourdissement des animaux doit obtenir un agrément préfectoral spécifique.
13.11.2012
La Sénatrice Sylvie Goy-Chavent demande, par une Proposition de Loi, que soit rendu obligatoire, avant l’abattage ou la mise à mort, l’étourdissement des animaux, y compris dans le cadre d’un abattage rituel.
12.11.2012

Alors que la Fondation Brigitte Bardot intervenait, à Gargenville (78), pour faire saisir 24 moutons d’un site clandestin, Christophe Marie, Porte-parole de la FBB, interpellait Claude Bartolone sur un site d’abattage temporaire à la Courneuve (93).

2.02.2012

Pour écarter les risques d'abus dans la pratique d'abattage rituel sans étourdissement, qui se feraient pour des raisons purement économiques ou pratiques, le gouvernement a estimé nécessaire que ces opérations d'abattage fassent l'objet d'un meilleur encadrement.

4.01.2011

afficheLe 3 janvier, malgré de nombreuses embûches et pressions, une campagne d’envergure est lancée sur tout le territoire. 2.266 panneaux alertent le public sur la réalité des abattages rituels en l'absence d'étourdissement et le renvoient sur notre site afin de trouver une information précise et étayée.

9.12.2010

Tel est le résultat d’un sondage réalisé par la Semaine Vétérinaire et publié dans son édition du 3 décembre 2010.

télécharger le pdf

29.11.2010

Le député de l’Aube Nicolas Dhuicq a déposé une proposition de loi concernant la mention du mode d’abattage des animaux sur l’étiquetage de la viande consommée.

17.11.2010

Face à la généralisation, en France, de l’abattage rituel (Halal et Casher) et l’immobilisme des pouvoirs publics, huit organisations de protection animale ont présenté, le mercredi 10 novembre 2010 à l’Assemblée nationale, la première campagne d’information sur la cruauté de l’abattage sans étourdissement et la tromperie des consommateurs.